CORS ET CALLOSITÉS

OEIL DE PERDRIX, CORS ET CALLOSITÉS

Ces lésions sont dues à l’accumulation de corne que ce soit à cause de déformations osseuses ou de problèmes biomécaniques surchargeant certaines régions précises du pied.

Lors de l’excès de pression ou de friction, la peau saine envoie ses cellules mortes vers l’extérieur et nous sommes ainsi en présence de corne ou de callosités.  Parfois, lorsque la pression est trop forte, la peau fait une invagination provoquant ainsi un cor, qu’il soit plantaire, interdigital, acral ou dorsal aux orteils. Dans le jargon québécois, on entend souvent parler d’un œil de perdrix, il s’agit en fait d’un cor interdigital alors qu’un durillon fait référence à un cor plantaire.

Puisque ni la corne ni les cors n’ont de racines, il n’est pas possible de les enlever de façon définitive.  C’est pourquoi des traitements réguliers comprenant le débridement et l’hydratation de la peau et des lésions représentent la marche à suivre pour prévenir les douleurs ou inconforts associés.

Lorsque non-traitée, la corne peut éventuellement mener à une fissure et même s’infecter.  Dans ce cas, le débridement de la corne est essentiel afin de permettre à la peau de retrouver sa souplesse et ainsi pouvoir refermer la fissure. 

Chez les patients ayant une diminution de la circulation périphérique ainsi que chez les diabétiques, les cors tout comme la corne peuvent mener à l’apparition d’ulcère au niveau des pieds.  Il est donc très important de prévenir ce risque de complication avec des soins réguliers.

TRAITEMENT DU PIED SUGGÉRÉ

SOIN DES PIEDS

Un soin de pied complets comprend le soin des ongles, des cors et des callosités.